Professionnels de santé animale : rejoignez vos clients sur le web !

La plupart des services et renseignements sont désormais accessibles sur le web en quelques clics. Les internautes ont pris cette habitude depuis déjà plusieurs années. Ils sont attentifs aux notes et avis des structures dans lesquelles ils souhaitent se rendre. On peut même affirmer que c’est un critère de choix. Pour vous aussi je parie ! Et dans ces internautes, il y a évidemment vos clients.

Plus qu’un service, ils attendent de votre part de la valeur. C’est votre meilleur moyen pour vous faire connaître. Mais aussi pour fidéliser votre clientèle. Cependant, la communication vétérinaire est une pratique encadrée. Dès lors, quelles sont vos obligations déontologiques et champs d’actions possibles ? (Re)découvrons-le ensemble dans cet article. ⬇️

deux chiens déguisés en vétérinaire

Vétérinaires : la communication votre alliée, pas votre ennemie

Beaucoup de professionnels de santé animale voient le marketing et la communication d’un mauvais oeil. Et d’un côté, je le conçois complètement. En effet, le marketing et la communication appliqués au domaine de la santé animale n’est pas des plus glorieux. Pour ne pas dire d’un autre temps.

Ces activités sont souvent perçues comme mensongères, agressives ou synonyme de spam. C’est souvent le résultat obtenu lorsqu’elles sont mal effectuées. Ou tout simplement qu’elles ne s’adressent pas à la bonne cible. Pourtant, le marketing et la communication sont essentiels pour développer votre activité.

Communication vétérinaire : les obligations déontologiques

Le Code Rural et de la Pêche Maritime précise que « Toute communication adressée aux tiers ou aux confrères vétérinaires est libre, et ce quels qu’en soient le support et les modalités […] »(extrait de l’Article R242-35). De plus, la communication « […] doit être loyale, honnête et scientifiquement étayée. Elle ne doit pas induire le public en erreur, abuser sa confiance ou exploiter sa crédulité, son manque d’expérience ou de connaissances. » (extrait de l’Article R242-35).

Autrement dit, les vétérinaires peuvent utiliser tous les supports de communication à condition de ne pas promouvoir des médicaments, des promotions sur des produits vendus en cabinet ou des actes médicaux. Ce qui laisse un champ libre considérable en matière d’actions à réaliser !

Communication vétérinaire : le champ est libre !

Vous l’aurez compris : en matière de communication vous avez de quoi faire malgré vos obligations déontologiques. Vous pouvez utiliser plusieurs canaux de communication pour entrer en contact avec vos clients ou tout simplement pour le maintenir de manière durable. Oula mais de quoi suis-je en train de vous parler ? L’essentiel pour commencer sur de bonnes bases c’est de créer :

  • Un site web ergonomique (pensé pour vos utilisateurs et les différentes utilisations possibles)
  • Une profil Google Business complet et à jour.

Une fois ces deux étapes soigneusement validées, vous pourrez passer à l’étape suivante. Celle qui consiste à établir votre stratégie de communication. Et entre autres, de travailler votre référencement local.

occultation d'un chat blanc chez le vétérinaire

Concentrez-vous sur votre métier, 85 degrés Ouest se charge du reste

Difficile de tout concilier. L’activité de vétérinaire, d’assistante vétérinaire et bien d’autres métiers de santé animale ne laissent pas une minute de répit. Vous ne pouvez pas être sur tous les fronts. Pourtant, pour maintenir un lien entre vous et vos clients, la communication est indispensable.

Communiquer certes, mais pas n’importe comment. Vous ne prenez pas votre voiture pour rouler sans but jusqu’à ce qu’un obstacle se présente, n’est-ce pas ? Alors pourquoi vouloir faire la même chose avec votre communication vétérinaire ?

Votre communication doit être réfléchie. Et vos actions cohérentes pour atteindre vos objectifs. Sauf qu’établir une stratégie de communication nécessite des connaissances et compétences solides. Mais surtout c’est une action chronophage si vous souhaitez absolument garder la main.

Ne laissez pas votre clientèle filer chez la concurrence. Ou pire, venir vers vous pour les mauvaises raisons. Le terme « stratégie » ne sous-entend pas forcément un travail laborieux et complexe à mettre en oeuvre. Il existe des solutions simples et efficaces une fois l’organisation bien rodée. C’est là que j’interviens. Je vous aide à valoriser votre patte, ce qui vous rend unique à travers VOTRE stratégie de communication.

Communication vétérinaire : lançons votre stratégie locale !

Que vous inauguriez votre nouveau cabinet ou que vous vous installiez dans un cabinet existant : misez sur un rayonnement local. Travailler sa notoriété à l’échelle locale consiste entre autres à développer son réseau et sa clientèle à l’échelle de sa ville ou de sa région.

Pourquoi est-ce si important ?

Tout simplement parce que votre clientèle est avant tout de proximité. Si votre cabinet est à Lyon par exemple, la majeure partie de vos clients ne va pas venir de Lille pour faire soigner ses animaux. Bon d’accord, j’exagère. Ce que je souhaite vous faire comprendre, c’est qu’il faut différencier le coeur de votre clientèle, ceux qui habitent proche du cabinet, des clients de passage. Le coeur de votre clientèle est ce que l’on appelle le coeur de cible en communication. Et c’est sur cette typologie de clients que vous devez concentrer vos efforts.

Ils attendent un certain nombre d’informations de votre part en amont. Outre les informations de base telles que vos horaires d’ouverture ou votre adresse, ils regardent avant tout vos avis. Un cabinet qui n’a pas d’avis ou qui n’a pas de profil Google Business par exemple, c’est suspect. Vos clients potentiels se rendent alors chez vos concurrents. Quel dommage…

De simples astuces pourraient inverser cette tendance :

  • Créer, compléter, animer et mettre à jour le profil Google Business de votre entreprise,
  • Mettre à jour régulièrement votre site internet pour que toutes les informations coïncident,
  • Gérer et répondre aux avis (e-reputation),
  • Créer un profil sur un ou plusieurs réseaux sociaux,

Garder le lien avec ses clients, c’est aussi leur proposer divers canaux de communication. En effet, cela facilite grandement les points de contacts et échanges de leur côté. Cela augmente donc la qualité de leur expérience client. Pour autant, la multiplication des canaux de communication et leur gestion peut devenir un réel casse-tête pour vos équipes internes. Il faut alors en tenir compte lors du choix de vos réseaux sociaux.

Quels réseaux sociaux privilégier ?

Bien souvent, lorsqu’on évoque une présence sur les réseaux sociaux, toutes les entreprises foncent sur tous ceux qu’ils connaissent tête baissée. C’est là tout le problème. Inutile d’être présent sur tous les réseaux sociaux existants. Au contraire, cela dessert votre image de marque plus qu’autre chose.

Vous devez choisir le ou les réseaux sociaux qui vont vous permettre d’entrer en contact avec la majorité de vos cibles. Autrement dit, faire le tri. Et cela ne se fait pas au hasard. Il faut d’abord identifier votre coeur de cible, vos cibles primaires, cibles secondaires et votre cible de communication. Une fois tout ceci au clair, vous pourrez avancer à la prochaine étape, celle qui consiste à comprendre où votre cible se rend pour rechercher des informations sur vous. Finalement, il s’agit de savoir quels sont ses canaux favoris pour entrer en contact avec vous.

Seulement une fois ce premier travail de réflexion accompli, vous pourrez sélectionner un réseau social ou deux sur lesquels développer votre communication vétérinaire. Je vous conseille toutefois de ne pas privilégier la quantité à la qualité. En effet, il vaut mieux être présent sur aucun réseau social ou un seul, mais correctement plutôt que de laisser de multiples pages à l’abandon. Ou pire, votre propre site web. Savoir sur quel média concentrer vos efforts est essentiel. Ne serait-ce que pour votre organisation.

Bien souvent, les réseaux sociaux semblent faciles. En réalité, les règles sont bien plus complexes qu’elles en ont l’air. Au-delà de la maitrise des bonnes pratiques, c’est aussi chronophage. Parfois, mieux vaut déléguer ce type d’actions pour pouvoir se concentrer sur son coeur de métier. C’est pourquoi 85 degrés Ouest vous aide à organiser et planifier votre communication vétérinaire. Besoin d’un coup de patte ? Échangeons dès aujourd’hui !?

Crédits photos : Pexels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *