La boîte à interviews : Découverte de Lucile Pergeaux, fondatrice de Lulu O’Poil

Ce mois-ci nous partons à la découverte de l’activité de Lucile Pergeaux, fondatrice de Lulu O’Poil. Entre balades, activités canines et visites félines, elle nous retrace son projet et ses enjeux du quotidien. Sans plus attendre, je vous propose de découvrir les réponses de Lucile à l’interview 85 degrés Ouest. ⬇️

Qui se cache derrière Lulu O’poil ? 🔎


Toute mon enfance, j’ai grandi aux côtés d’animaux. Les chiens et les chats m’ont toujours accompagnée dans toutes les étapes de ma vie et ont largement contribué à mon épanouissement personnel et à notre bonheur familial. Dès mes premières années, j’ai développé un sens aigu pour l’observation des petits êtres vivants qui m’entouraient – ma « meute » de 8 chats, mes chiens mais aussi les insectes dont les araignées qui me fascinent ou encore les hérissons de mon jardin…

Avec beaucoup de patience, en observant longuement et attentivement, j’ai appris à les comprendre, à détecter leurs signaux d’apaisement et à communiquer intelligemment avec eux. J’ai aussi pu observer les rapports qui s’établissaient entre eux et leur manière d’évoluer en communauté. En grandissant, cela m’est apparu comme une évidence de faire de ma passion mon métier.

J’ai d’abord effectué plusieurs bénévolats de longue durée à l’étranger, en parallèle des mes études de commerce. Le premier dans un refuge pour chats à Malte pendant un an. Mon quotidien consistait à prendre soin des 300 chats de la réserve : entretien de leurs lieux de vie ; alimentation ; analyse du comportement et travail des chats craintifs, agressifs ou dépressifs ; paroles réconfortantes et câlins à volonté ; soins vétérinaires de base ; mise en place des partenariats nationaux pour promouvoir l’adoption

Cette expérience m’a confronté pour la première fois à la tristesse de l’abandon, à la détresse des animaux qui vivent en promiscuité en refuge, à la maladie… Ce fut une expérience très riche d’apprentissages.

Je suis ensuite partie pour les Etats-Unis pour m’occuper d’animaux sauvages (primates, ours, tigres, loups, chauves-souris…) dans une réserve qui recueille des animaux maltraités ou qui vivaient dans des conditions inadaptées auprès de particuliers. Ces trois mois à leurs côtés m’ont permis d’apprendre beaucoup sur des espèces qui ne sont vraiment pas faites pour la captivité. Au refuge, notre objectif, outre les soins et l’attention particulière apportés à chacun, était de leur proposer un environnement et des activités qui se rapprochent le plus possible des conditions naturelles qu’ils auraient eu à l’état sauvage. C’est là-bas que j’ai découvert notamment les techniques d’enrichissement du milieu.

Mon master de Marketing en poche, j’ai créé une plateforme digitale de garde d’animaux sur toute la France. Un site convivial, gratuit et facile d’utilisation qui permettait aux utilisateurs de trouver un mode de garde facilement et de qualité. A côté de cela, j’exerçais comme chargée de marketing et communication digitale dans l’univers du luxe puis dans une ONG internationale.

J’ai ensuite rejoint la SPA, toujours en tant que salariée et ce pendant 5 ans. J’y ai adopté mes deux chats, Nelson et Winnie, merveilleux, intelligents et qui m’apportent tant, à moi comme à mon conjoint et mes deux filles. Ces années passées dans cette belle association m’ont permis de rencontrer des personnes passionnées et exceptionnelles, sur le terrain comme au siège. A la SPA, j’ai été confrontée à la maltraitance animale, à la reproduction incontrôlée en France des naissances qui est une des causes principales d’abandons notamment des chats, et aussi au problème général vécu par un grand nombre de maîtres : le manque de temps ou de savoir-faire pour s’occuper de son compagnon, qui implique malheureusement des abandons en refuges.

Toutes ces expériences professionnelles et bénévoles m’ont conforté dans le choix de créer ma structure pour le bien-être animal en 2020.

Quelle est l’histoire de Lulu O’Poil ?

Après près de 8 ans d’expérience en marketing/communication et après avoir exercé en refuges auprès d’experts (responsables et équipes refuges, vétérinaires, comportementalistes…), j’ai fait le choix de proposer mes services aux propriétaires d’animaux et mettre mes compétences et mon savoir-faire à leur disposition.

Passionnée par le comportement animal, fascinée par la relation que l’Homme entretient avec son compagnon à 4 pattes, mais également marquée par les abandons de chiens et de chats dont les causes sont trop souvent liées au manque de promenades, de stimulation et aux difficultés de garde, j’ai souhaité améliorer le quotidien de ces petits êtres qui partagent nos vies et apporter aux maîtres un soutien quotidien et une solution adéquate pour procurer joie et sérénité à tous.

Quels services propose Lulu O’Poil ?

Lulu O’Poil propose diverses activités :

  • les balades collectives en forêt pour les chiens,
  • et les visites de chats à domicile.

Lors des balades en meute, les chiens vont vraiment sociabiliser avec leurs congénères et s’épanouir pleinement dans la nature. Sans laisse, libres, les chiens communiquent entre eux et utilisent tous leurs sens pour explorer, fouiller, creuser…

Les plus craintifs, réactifs ou mal à l’aise avec d’autres chiens vont pouvoir travailler leurs codes canins et améliorer leur communication canine. Les balades collectives sont un temps récréatif ou tous les chiens vont pouvoir être eux-mêmes, jouer avec les copains ou tout simplement profiter de la forêt et de ses bonnes odeurs très stimulantes pour la truffe.

Les visites de chats consistent à rendre visite aux petits félins au domicile de leurs maîtres pendant leur absence. Cela permet de leur apporter de la compagnie, assouvir leurs besoins primaires (nourriture, eau, propreté…), vérifier que tout va bien et les stimuler par tous les moyens possibles : le jeu, les grosses séances de câlins, les massages…

Qu’est-ce qui vous anime le plus dans le métier de Petsitter ?

Ce qui m’anime le plus dans mon métier de petsitter c’est de voir le bonheur des animaux à qui je procure du bien-être, leur évolution comportementale au fil des balades ou des visites (quand les chiens ou les chats lâchent prise par exemple et offrent toute leur confiance, cela crée de magnifiques moments de complicité). C’est aussi le sourire des maîtres, heureux de voir ou retrouver leur compagnon serein et bien dans ses pattes.

🗓 Une journée type chez Lulu O’Poil, cela ressemble à quoi ?

Vers 9h c’est le pick-up des toutous pour partir en balade collective. Après 1h à 1h30 de trajet dans un véhicule adapté, tout confort et aux normes du transport d’animaux vivants, nous arrivons en forêt pour 2h de promenade où on allie détente et jeux éducatifs. Début d’après-midi, retour des loulous vers leurs maisons (en général, ça dort car ils sont bien fatigués et dépensés !).

L’après-midi est consacré aux visites de chats ainsi qu’au téléphone car il faut répondre aux demandes de futurs clients et rappeler les personnes ayant laissé des messages dans la matinée (lors des balades, je ne décroche pas mon téléphone car je veux avoir une vigilance permanente sur mes chiens). Je réponds aussi aux demandes reçues par email. Cette partie de la journée est également celle des débriefs des maîtres de chiens pour leur raconter en images la sortie du matin, et c’est aussi le moment de l’animation des réseaux sociaux.

Fin de journée, il y a toujours un peu de comptabilité à faire et les autres tâches administratives.

Comment communiquez-vous sur Lulu O’Poil ?

Je dispose d’un site Internet qui est bien référencé, d’un compte Instagram et un compte Facebook, mon véhicule a un covering total avec mes coordonnées et un visuel fort. Le bouche à oreille fonctionne également très bien car les clients satisfaits recommandent Lulu O’Poil.

Quels sont vos outils favoris pour gagner du temps en matière de communication ?

Pour le moment je n’ai pas besoin d’outil de pilotage ou de planification pour gérer mes réseaux sociaux. Il est vrai que cela prend du temps mais c’est tout à fait gérable encore et plaisant.

💡 Des projets futurs ?

Ayant toujours été très intéressée par l’éthologie animale, il est fort possible que je suive une formation pour être comportementaliste et ainsi aller plus loin dans mes connaissances des chiens et des chats.
C’est une réflexion en cours…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.